24.07.2007 – Paris : 150 résidents à reloger après un incendie

17 août 2007

Un violent incendie, d’origine indéterminée, s’est déclaré dans un foyer d’hébergement du 13ème arrondissement de Paris. En plus des sept blessés légers, on dénombre 150 résidents à reloger provisoirement, en attendant la remise en état du foyer.

 

24.07.2007 – Paris : 150 résidents à reloger après un incendie

17 août 2007

24.07.2007Paris : 150 résidents à reloger après un incendie
Un violent incendie, d’origine indéterminée, s’est déclaré dans un foyer d’hébergement du 13ème arrondissement de Paris. En plus des sept blessés légers, on dénombre 150 résidents à reloger provisoirement, en attendant la remise en état du foyer.

la loi sur les détecteurs ( suite )

14 août 2007

Le 25 janvier 2007, le projet de loi tendant à rendre obligatoire les détecteurs de fumée dans les logements a été voté par le Sénat. Ce texte avait été discuté à l’Assemblée nationale en octobre 2005 et tardait à être examiné par le Sénat.Les sénateurs y ont apporté quelques changements. Dans son rapport préliminaire, le sénateur René Beaumont a en effet formulé plusieurs recommandations.

Ainsi, l’obligation d’installer et d’entretenir le détecteur de fumée incombera au propriétaire et non plus au locataire. Le propriétaire devra également notifier l’installation à son assureur.

Par ailleurs, le texte modifié par le Sénat précise qu’il faudra définir les caractéristiques et les conditions de la normalisation des détecteurs de fumée, ainsi que les conditions de leur installation et de leur maintenance.

Dans son rapport, le Sénateur Beaumont a également mis en lumière une « prévention insuffisante ». Selon lui, « une culture de la prévention » fait cruellement défaut en France. C’est pourquoi il encourage la mise en place de grandes campagnes de communication et d’information « associant les grands médias, le système éducatif et tous les acteurs concernés ».

Avec ce projet de loi, le législateur français a pris conscience de l’importance de la prévention des incendies domestiques . Si cette loi est définitivement adoptée par l’Assemblée nationale, la France aura comblé son retard.

Cependant, la seconde lecture de ce texte n’est toujours pas programmée à l’Assemblée nationale… Et sans seconde lecture par les députés, la loi pourrait rester au stade de projet.

un mort dans l’incendie …

14 août 2007

06.07.2007Un mort dans l’incendie d’un hôtel du Calvados
Un incendie s’est déclaré dans une chambre d’hôtel accueillant notamment des personnes placées par les services sociaux. Bilan du sinistre : un mort et quatre autres personnes légèrement intoxiquées par la fumée. Si la police privilégie la piste de l’accident, elle a néanmoins ouvert une enquête pour déterminer les causes de cet incendie.

un détecteur de fumées

14 août 2007

31.07.2007Un détecteur de fumée limite les dégats dans les Côtes d’Armor
Dans la nuit du 30 juillet 2007, un incendie a éclaté dans une maison d’Erquy (Côtes d’Armor) alors que ses occupants étaient présents. L’alarme du détecteur de fumée les a alertés et leur a permis de prévenir les pompiers et d’échapper aux flammes. Il aura fallu deux heures aux pompiers  pour circonscrire l’incendie mais grâce au détecteur, aucun habitant n’a été intoxiqué et une partie de la maison a été épargnée.

les français peu sensibilisés

14 août 2007

En France, les victimes d’incendies domestiques sont bien plus nombreuses que les victimes d‘incendies industriels. Nous sommes en effet moins bien formés aux bons gestes à adopter en cas d’incendie à la maison que dans notre vie professionnelle. Comme l’indique le sénateur René Beaumont dans son rapport, les Français n’ont pas une « véritable culture de la prévention telle que l’on peut l’observer dans d’autres pays ».

Par exemple, au Canada ou au Royaume-Uni, la population est véritablement sensible aux risques des incendies domestiques. La majorité des personnes y connaissent parfaitement les comportements à avoir face au feu. Des actions de prévention sont très fréquemment organisées dans les écoles pour avertir au plus tôt les enfants. Le taux d’équipement en matériel de protection incendie y est également très élevé, et les gens sont familiarisés à leur utilisation. Ainsi, dans l’esprit des Canadiens, le changement d’heure rime avec… le changement de pile des détecteurs de fumée !

En France, nous sommes encore loin d’une telle sensibilisation et les idées reçues demeurent. Par exemple, selon une enquête réalisée par LH2, 62% des Français pensent qu’ils n’ont pas besoin de détecteur de fumée ou que ces derniers coûtent cher. De plus, 58% des personnes interrogées ne souhaitent pas recevoir davantage d’information sur les risques incendies, estimant qu’ils sont bien préparés et qu’ils connaissent tout du feu.

Pourtant 10.000 personnes sont victimes d’incendies domestiques tous les ans…

123456