L’explosion domestique

accueil.png

prevention.pngincendie.pngintoxication.pngexplosion.png

conseils.pngdetecteurdefumee.pngdetecteurdeco.pngextincteur.png

legislationsurlesdtecteursdefumee.png

liensutiles.png

presse.png

temoingnages.png

videos.png

services.png

Ils ont parlés de nous …

logo2007.gif

 Le29/10/2007 :

logofrance3.png 

Le 14/11/2007 le midi-pile 

Le 14/11/2007 le 19/20

lesrendezvousdelapreventiondesincendiesintoxicationsaucoetexplosion.gif

boutonsppidaccueil.gifconseils.gifservices.gifliens.gif

prventiondesincendiesintoxicationaucoetexplosiondomestique.gif   laloisurlesdtecteursdefume.gif pressesurlesdtecteursdefumeintoxicationincendie.gifinformationsurlesdetecteursdefumee.gifinformationsurlesdetecteursdeco.gifinformationsurlesextincteurs.gif

Incendie domestique – Intoxication au co – Explosion

Situation à risques | Prévention | Protection | Urgence | Adresses utiles

 Les explosions domestiques: Les explosions domestiques sont assez peu fréquentes mais suffisament dangereuses et meurtrières pour que l’on aborde ce sujet. C’est l’accident domestique majeur qui fait le moins de décès, mais à chaque fois qu’une explosion se produit, le bilan humain, traumatique et matériel  reste très lourd.     Pourtant, des moyens existent pour éviter le pire, la prévention pour éviter les conduites à risques et l’équipement en détecteur avertisseur de gaz domestique.

         Aucune donnée statistique nationale n’est actuellement disponible sur les accidents dus aux explosions de gaz survenant dans les bâtiments d’habitation. Cependant, la Commission de la Sécurité des Consommateurs, dans son Avis relatif aux explosions de gaz du 8 novembre 1995, souligne l’extrême gravité de cet accident et souhaite qu’un ensemble de mesures soient prises pour en limiter la survenue et qu’une meilleure information soit faite auprès du grand public.

L’explosion de gaz est un accident domestique majeur

Contrairement à la grande majorité des accidents domestiques qui concernent généralement une seule victime, (chute, brûlure, coupure, noyade, morsure, intoxication médicamenteuse et blessures diverses etc.)

l’explosion de gaz est un accident domestique majeur :

  1. Elle concerne d’emblée toutes les personnes présentes sur le lieu d’origine et fait en général des victimes multiples. Les enfants sont les victimes passives de ces accidents qu’ils subissent avec leurs parents. L’explosion de gaz qui a ravagé un immeuble à Massy en octobre 90 a fait 7 morts dont deux enfants et 8 blessés graves, dont 3 enfants. Celui qui s’est produit à Dijon le 5 décembre 1999 a causé la mort de 11 personnes dont deux enfants.
  2. Elle implique rapidement le voisinage du fait des phénomènes qu’elle engendre. On peut être victime d’une explosion alors que sa source ne provient pas de chez soi.
  3. Ses conséquences sont particulièrement graves pour les victimes que ce soit en termes de décès ou de handicaps sévères à long terme. L’explosion, par l’importance des phénomènes qu’elle engendre, touche très rapidement les fonctions vitales de l’individu. Les victimes d’explosion sont des victimes polytraumatisées. Outre les brûlures par flammes, celles-ci souffrent de blessures diverses comme l’atteinte de l’appareil auditif (surdité) ou de l’appareil pulmonaire.

Les causes d’explosion

Si les explosions impliquant la destruction d’un bâtiment, trouvent leur source dans la rupture de la chaîne de prévention avant compteur (canalisation, travaux, glissement de terrain) la plupart des accidents dus au gaz et n’impliquant souvent qu’un logement sont dus à des comportements inadaptés, voire au non respect de la réglementation de la part des usagers.

Selon Gaz de France, 98 % des accidents, fuites et explosions de gaz imputables au gaz naturel (méthane) ont pour cause la vétusté des installations, l’absence d’entretien des appareils et les comportements imprudents. Selon GDF, dans 50 % des logements utilisant le gaz naturel (méthane), la sécurité des installations et des appareils, après compteur, est jugée insuffisante, voire dangereuse. Pourtant, 80 % des utilisateurs estiment que leur installation, après compteur, est sûre.

Contrairement à ce que l’on croit, le gaz naturel -qui est utilisé par 8,5 millions de foyers français- n’est pas à l’origine de l’ensemble des explosions de gaz . La CSC rappelle dans son avis qu’en 1992, les services incendie ont recensé 22 explosions de gaz, et 8 explosions imputables à des bouteilles de gaz.

La presse se fait régulièrement l’écho d’explosions de gaz imputables à des produits très divers : nettoyeur haute pression, bouteille de soda, produits conditionnés en aérosol. Le manque de respect des consignes d’utilisation préconisées par le fabricant et les vices cachés en sont les causes les plus fréquentes. Les conséquences de ce type d’explosion sont graves entraînant séquelles et handicaps à long terme.

 

Les conditions propices à une explosion

  • Un mélange air-gaz qui devient explosif
    Tous les gaz sont explosifs dès lors que leur mélange dans l’air atteint une certaine concentration. Pour le gaz naturel (méthane) ce mélange se situe entre 5 % et 15 % de gaz dans l’air ambiant. Elle est comprise entre 1,8 % et 8,8 % pour le gaz butane et entre 2,4 % et 9,3 % pour le gaz propane. En dessous de la limite inférieure et au dessus de la limite supérieure, il n’y a pas de risque d’explosion.
  • Une étincelle suffit
    Quand ce mélange air/gaz explosif est atteint, une étincelle suffit. Le simple fait de mettre en route une machine à laver, de décrocher son téléphone, y compris un téléphone portable, d’allumer la lumière ou une cigarette est suffisant pour que l’explosion se produise.
  • Le confinement
    Il faut entre 6 et 10 heures pour que l’air ambiant d’une cuisine devienne explosif avec une fuite de gaz, selon l’importance du débit de gaz et du volume de la pièce. Mais cela peut prendre quelques minutes, si le mélange air/gaz se situe dans un coin de mur, sous l’évier, ou à proximité d’un appareil électrique ou d’une flamme.

Détecteur de fuméeExtincteurs | Alarme intrusion | Alarme sans fil

Blog du Service de Prévention et de Protection des Incendies Domestiques – 1061 Pluviôse – 18 rue du Vallon – 76200 Dieppe – 02 32 90 17 11 – déclaré à la CNIL sous le récepissé 1311870

Une réponse à “L’explosion domestique”

  1. Parlons de cambriolages, un véritable fléau qui tourne parfois au drame avec une recrudescence sur tout le territoire Français. A tous ceux qui souhaite, ou souhaiterai acheter un système d’alarme sans fil, je vous conseille fortement de venir visiter ce guide d’achat, d’installation, d’entretien. Tout ce que votre vendeur d’alarme maison sans fil ne vous dira jamais.

    http://www.direct-alarme.fr/

    Bonne visite

Laisser un commentaire