bien choisir ses détecteurs

bannierefxht.gif  
  

bienchoisirvosproduits.gif nosconseils.jpg installervosproduit.gif 
dtecteurs.gif            daafgns1662.jpgco3382.jpg g20001.jpg   thumbimage20060731171112.jpg            extincteurs1.gif

  

Quelques règles pour bien choisir ses détecteurs .

     Tous les produits actuellement commercialisés de type DAAF ne sont pas dignes de confiance . Ne vous précipitez pas pour achetez vos détecteurs ( notamment en grande surface, magasin de bricolage et sur internet, renseignez vous d’abord auprés de  professionnels ) .

Réglementation  : Ces détecteurs de type DAAF ne peuvent être en aucun cas de type “ionique”en outre ils ne peuvent être incorporés dans un système de sécurité incendie (S.S.I) tel que défini dans les normes de la série NF-EN 54. En clair, ce type d’appareil contient de la radionucléïde, substance radioactive interdite pour usage domestique .

Quelques points à évaluer :

  • détecteur de type DAAF “certifié ISO 9001″ (cela ne veux ABSOLUMENT RIEN dire…..)

 

  • détecteur de type DAAF “à la norme NF”, attention de ne pas confondre avec “certifié NF”. Un produit “certifié NF” signifie la satisfaction : d’un essai de type dans un laboratoire indépendant, d’un audit du site de fabrication, de prélèvements réguliers conformes des produits fabriqués. Il y a donc une très grosse différence dans la confiance que l’on peut mettre dans un produit ”certifié NF” face un produit simplement déclaré “à la norme NF” sans autre forme de preuve. 

  • “DAAF conforme à la norme EN 54-7″ , ce n’est absolument pas la norme de référence pour un DAAF, mais celle pour un détecteur de fumée destiné à être intégré dans un système de détection incendie pour l’industrie, les bureaux, le tertiaire, les établissements recevant du public….

 

  • La norme française de référence pour un DAAF est la norme NFS 61-966, la norme Européenne est EN 14 604 (03.03) .

  • Des DAAF déclarés conformes aux normes : EN 14604 ou ISO/DIS 12239 peuvent être de type ionique et en conséquence non- utilisables dans l’habitation en France (vérifier qu’il est explicitement précisé qu’ils sont de type photo-électrique ) .

  • La garantie doit être d’une durée de cinq ans .

  • Exigez une batterie au lithium d’une durée de vie équivalente à celle des appareils .

  • N’investissez pas sur des détecteurs à connexion filaire reliés à une centrale. Malgré une bonne efficacité, le coûtde l’installation est exorbitant. Ce type d’installation ne réponds pas aux critères imposés par la législation française : ce ne sont pas des détecteurs autonomes .

  • Evitez  les duosdétecteurs de fumée et de monoxyde de carbone ” . On installe pas aux même endroits ces types de d’appareils . Le DAAF se fixe au plafond . Le détecteur de CO se fixe au mur, prés de sources potentielles .

Il existe plusieurs catégories de détecteurs :

 Les D.A.A.F

bien choisir ses détecteurs empty
empty

ou Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée qui fonctionnent sur piles. 

Vous trouverez 2 types de piles :
  • les piles alcalines avec une durée de vie de 1 à 2 ans maximum,
  • les piles lithium avec une durée de vie de l’ordre de 10 ans.

Les D.A.A.F sont les systèmes les plus simples à installer.

 Les détecteurs interconnectables.

empty
empty

Le rôle principal d’un détecteur interconnectable est de permettre que le déclenchement d’un détecteur transmette l’alarme simultanément à tous les autres détecteurs.
 
Les D.A.A.F peuvent être interconnectables, ainsi que les détecteurs de chaleur

Il existe 2 catégories de détecteurs de fumée interconnectables :
  • les interconnectables filaires : les détecteurs sont réunis entre eux par un câble électrique à 2 conducteurs de faible section.
  • Les interconnectables radio H.F : les détecteurs communiquent entre eux par radio.

 Les détecteurs de fumée sur secteur 220 V.

empty
empty

Une pile alcaline (plusieurs années d’autonomie) vient se substituer au courant secteur en cas de panne de courant ou si vous coupez votre alimentation électrique pendant vos absences ou congés.

  Les détecteurs de fumée en 12 Volts

empty
empty

Ils sont généralement réservés pour une installation de détection incendie filaire.

Les détecteurs de chaleur et les détecteurs de monoxyde de carbone viennent compléter la gamme de la sécurité incendie et explosions.

  

 Quel(s) détecteur(s) ?

empty
empty
Préférez les détecteurs de fumée (et chaleur)  interconnectables par radio: si une fumée est détectée, il est important que tout le monde soit averti du danger. Avec un détecteur interconnectable, tous les détecteurs vont déclencher l’alarme en même temps et chacun sera averti au plus vite pour pouvoir évacuer les lieux ou agir contre le feu.
=> Détecteur interconnectable filaire si vous pouvez aisément passer un câble 2 conducteurs entre les appareils. 
=> Détecteur interconnectable radio dans les autres cas.Pour une maison en construction : installez des détecteurs autonome de grande qualité NF ( type calypso ).
Vous bénéficierez, ainsi, à la fois, d’une interconnexion et d’un entretien réduit.
Les détecteurs de fumée équipés d’une pile au lithium assurera la continuïté jusqu’a la fin de vie des appareils.

Si vous avez déjà une installation d’alarme vol et que vous désirez la compléter avec la détection de fumée :
- si votre installation est radio sans fil vous pouvez utiliser un détecteur de fumée qui soit compatible que si il comporte la norme NF 292 ou EN 14604. Sinon préférez un dispositif autonome ( pour la future législation Française ) 

L’installation radio  »sans fil » avec centrale d’alarme, transmetteur téléphonique et jusqu’à 19 détecteurs est également une solution pratique pour les petits commerces ou entreprise non soumis à une réglementation sur les Etablissements Recevant du Public.

Gamme « ECONOMIQUE » ou gamme « SERENITE »Sachez, d’abord, qu’un détecteur de fumée n’a pas une durée de vie illimitée : il est conseillé de le changer à chaque fois que le fabricant le dit ( si le détecteur de fumée est valable 5 ans, changez le au bout de 5 ans. Si la durée de vie est de 10 ans, changez votre détecteur de fumée au bout de 10 ans).    Le coût réel de votre investissement et ramenez-le à une juste valeur face au danger effectif, et ses conséquences, en cas d’incendie :
=> Dans une hypothése d’achat de 4 détecteurs :
- Budget mini : 4 x 9.95 € = 39.80 € soit 3.98 € par an.
- Budget maxi avec des détecteurs « a priori » comparables : 4 x 27.50 € : 110.00 € soit 11.00 €/an.
Dans le 1er cas : vous respectez des obligations légales.
Dans le 2ème cas : vous associez à une obligation légale l’attitude responsable de celui qui va chercher la solution réellement la mieux adaptée à la sécurité de sa famille et de ses biens.
Ne pensez-vous pas que l’incidence financière effective sur votre budget reste négligeable et que cela vaut le coup de s’attarder à choisir une solution adaptée, durable et efficace ?
Qu’est-ce qui fait la différence entre un détecteur à 9.95 € (Une gamme RM : pack de 4 ERM 125) et un autre détecteur « équivalent » à  27.50 € par 10 pièces (Calypso, Ei105B)
Un ensemble de facteurs, dont les plus importants sont :
=> le souci d’éviter les fausses alarmes : un détecteur doit rester « crédible » : un détecteur ne servira plus à rien le jour où vous lui aurez enlevé sa pile, las de l’entendre se déclencher intempestivement !
Une fiabilité à 100% n’existe pas, mais une grille « anti-insectes », un capteur photoélectrique largement dimensionné, une électronique élaborée sont autant d’éléments qui vous apporteront plus de tranquillité.
=> les options : (que l’on ne trouve pas dans les détecteurs « bon marché ». 
- la désactivation : avec la fonction « muet », en cas d’alarme, la sirène s’arrête immédiatement, même s’il reste encore de la fumée.
Cette fonction vous permet également une inhibition volontaire de la sirène pendant 10 minutes.
- L’éclairage de la zone du détecteur, pour y voir clair si l’électricité s’est interrompue.
Ces fonctions existent sur les D.A.A.F de la gamme Ei selon le choix de détecteur.

Une réponse à “bien choisir ses détecteurs”

  1. V dit :

    Il est vrai que ce site est excellent.

Laisser un commentaire